Les conseils de santé bucco-dentaire

des Drs BEZAULT-KAUV Elisabeth et BEZAULT Thierry

Nos conseils > L'orthodontie > Le traitement multi-bagues

Le traitement multi-bagues (ou multi-attaches) utilise des boitiers fixés aux dents, afin de rectifier les différents aspects de la dentition.
C’est un appareil fixe composé d’attaches collées sur chaque dent, le tout relié par un fil qui exerce une force spécifique au travail à effectuer. Il permet d’aligner les dents, de recentrer les milieux et si besoin réoriente certaines dents.
Un traitement orthodontique « multi-attaches » comporte différentes étapes, certaines étant plus visibles que d’autres. On distingue globalement :
Etape 1 : Analyse de la denture et choix des extractions.
Si des extractions sont nécessaires, le choix se porte préférentiellement sur les dents les plus proches de l’anomalie ou sur les dents les plus fragiles.
Etape 2: Nivellement de la denture.
Cette étape, réalisée à l’aide de fils ultra-souples, permet d’aligner les dents sur un plan horizontal ou de redresser des dents versées. L’étape dure souvent entre 6 et 9 mois.
Etape 3 : Recul des canines et redressement des incisives mandibulaires.
Les canines sont généralement reculées à l’aide de petits modules en élastomère. Cela nécessite environ 6 mois.
Etape 4 : Correction du décalage entre les mâchoires.
Cette étape est généralement réalisée à l’aide du port d’élastiques tendus entre les mâchoires, appelés Tractions Inter-Maxillaires (TIM). (environ 6 à 9 mois) . Un port assidu et régulier des TIM est garant d’un traitement rapide et sans douleur. Un jour sans TIM peut être à l’origine de plusieurs jours de traitement en plus.
Etape 5 : Finition.
Cette étape a pour objectif d’engrener les dents supérieures et inférieures, parfois à l’aide de petits élastiques verticaux et permet de réaliser les dernières corrections esthétiques (environ 3 à 6 mois).
Etape 6 : Contention.
La contention permet, lorsque les objectifs thérapeutiques sont atteints, de maintenir les acquis du traitement pour permettre à la denture de se stabiliser. La contention peut être amovible (souvent de port nocturne) ou fixée en arrière des dents.